Informations Archives
Libye : l'ONU et des ONG lancent un «appel d'urgence» PDF Imprimer Envoyer
Écrit par administrator   
07 Mars 2011
Des réfugiés bengladais qui ont fui les violences en Libye attendent de pouvoir être rapatriés lundi.
Des réfugiés bengladais qui ont fui les violences en Libye attendent de pouvoir être rapatriés lundi. Crédits photo : Emilio Morenatti/AP

Les humanitaires souhaitent ainsi lever 114 millions d'euros pour venir en aide aux victimes du conflit pendant trois mois. Bombardés par l'armée, les rebelles ont dû céder un peu de terrain.

16h58 : Les diplomates français et britanniques travaillent sur un projet de résolution des Nations unies établissant une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye, annonce un diplomate onusien. Selon lui, «il faut s'attendre à ce qu'il y ait quelque chose (concernant une zone d'exclusion aérienne) cette semaine».

16h36 : Une voiture civile a été touchée par une frappe aérienne lundi à Ras Lanouf, dans l'est, faisant un nombre indéterminé de blessés, ont annoncé à l'AFP des témoins.

16h32 : L'Union européenne prépare de nouvelles sanctions financières contre la Libye, visant notamment la Libyan Investment Authority (LIA), un fonds souverain du gouvernement qui gère les revenus pétroliers du pays. Fin février, les Vingt-sept avaient déjà adopté un embargo sur les armes et des gels d'avoirs visant le colonel Mouammar Kadhafi et 25 responsables libyens.

15h29 : Les attaques contre des civils peuvent être considérées comme des crimes contre l'humanité et la communauté internationale et l'ONU ne pourront rester passives si elles se poursuivent, a estimé aujourd'hui le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen.

14h19 : D'après l'ONU, un million de personnes, réfugiées ou déplacées, auraient besoin d'aide en Libye.

13h44 : On apprend de sources médicales que 21 personnes, dont un enfant, ont été tuées et des dizaines blessées hier à Misrata, une ville tenue par les insurgés à 150 km à l'est de Tripoli, dans des affrontements et des bombardements.

12h53 : La Ligue arabe soutient le projet d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye, affirme le ministère français des Affaires étrangères, au lendemain d'une rencontre entre son secrétaire général Amr Moussa et le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé.

12h30 : L'Union africaine (UA) envisage d'envoyer une commission d'enquête en Libye, selon un responsable de l'organisation panafricaine cité par l'agence Reuters. Cette annonce confirme indirectement les déclarations de Mouammar Kadhafi. Dans un entretien diffusé lundi par France 24, le dirigeant lybien affirme en effet que «l'Union africaine va envoyer une commission d'enquête pour confirmer au monde que ce qui est publié sur la Libye à l'étranger, c'est du mensonge à 100%».

12h15 : Un nouveau bilan fait état d'au moins 12 morts et plus de 50 blessés à Ben Jawad dans les affrontements qui ont opposé dimanche pro et anti-Kadhafi. Selon une liste affichée à l'hôpital d'Ajdabiya, à environ 200 km de Ben Jawad, les victimes sont toutes des combattants volontaires, la plupart originaires de Benghazi. Le précédent bilan faisait état de sept morts.

12h05 : L'ONU et plusieurs ONG humanitaires lancent un «appel régional d'urgence» de 160 millions de dollars (114 millions d'euros) pour fournir une aide humanitaire aux victimes du conflit en Libye. Les fonds récoltés «serviront à répondre aux besoins actuels et futurs des personnes qui ont fui» et aux besoins d'autres personnes affectées par le conflit «pour les trois prochains mois», précisent les humanitaires dans un communiqué.

Par ailleurs, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a nommé dimanche un représentant spécial pour traiter avec le régime libyen de Mouammar Kadhafi, dont le ministre des Affaires étrangères a accepté la venue à Tripoli d'une équipe «d'évaluation» humanitaire. En outre, Abdelilah al-Khatib, ancien ministre jordanien des Affaires étrangères, a été désigné par Ban Ki-moon pour entamer des «consultations urgentes» avec le gouvernement Kadhafi sur la crise humanitaire.

 

Un rebelle fait le signe de la victoire, défiant le pilote de l'armée libyenne qui vient de larguer une bombe à proximité de Ras Lanouf.
Un rebelle fait le signe de la victoire, défiant le pilote de l'armée libyenne qui vient de larguer une bombe à proximité de Ras Lanouf. Crédits photo : MARCO LONGARI/AFP

12h00 : Un deuxième raid aérien a visé lundi le port stratégique de Ras Lanouf, tenu par les insurgés depuis vendredi. Ceux-ci ont répondu en utilisant l'artillerie anti-aérienne. Le raid n'a pas fait de victime, selon un témoin cité par Reuters.

11h45 : Le porte-hélicoptères français Mistral, arrivé lundi matin dans le port tunisien de Zarzsis pour évacuer 900 réfugiés égyptiens ayant fui la Libye, repartira finalement à vide dans l'après-midi, selon un porte-parole de la Marine nationale. En effet, la plupart des réfugiés qui devaient être rapatriés vers Alexandrie sont déjà partis par avion.

11h35 : Vaclav Havel appelle à une opération militaire des pays occidentaux en Libye en cas de poursuite de la guerre civile. Dans une interview publiée lundi par le quotidien économique Hospodarske noviny, l'ancien président tchèque estime que «si la guerre civile se prolonge, si Kadhafi s'accroche au pouvoir et commet de nouveaux crimes, une opération sera nécessaire». Soulignant que «certaines choses ne pourraient être ajournées trop longtemps», Vaclav Havel cite en exemple les frappes de l'Otan en Serbie en 1999.

11h20 : «Il ne devrait pas y avoir de problème de pénurie de pétrole» à cause de la situation en Libye, estime le directeur général de l'exploration du groupe pétrolier espagnol Repsol dans un entretien au journal économique Cinco Dias. Selon lui, la production du pays pourrait en effet être remplacée par les réserves stockées en Arabie saoudite. Repsol a dû réduire de moitié sa production en Libye fin février et évacuer tout son personnel.

10h40 : Le gouvernement italien a établi des contacts «discrets» avec le Conseil national libyen formé par les insurgés à Benghazi afin d'aider à chercher une solution à la crise. «Nous avons des contacts meilleurs que les autres» en Libye, a déclaré le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini à la chaîne de télévision RAI 1. Par ailleurs, il est selon lui «assez difficile» d'envisager «l'implication d'avions italiens dans des opérations en Libye, mais notre loyauté euro-atlantique nous fait dire que nous offrirons nos bases militaires et un support logistique».

Des combats ont forcé les insurgés à se retirer de Ben Jawad (30 km à l'ouest de Ras Lanouf) d'où ils avaient espéré avancer jusqu'à Syrte, ville natale du Guide.
Des combats ont forcé les insurgés à se retirer de Ben Jawad (30 km à l'ouest de Ras Lanouf) d'où ils avaient espéré avancer jusqu'à Syrte, ville natale du Guide. Crédits photo : Kevin Frayer/AP

10h15 : Une frappe aérienne a visé le port pétrolier de Ras Lanouf, aux mains de l'opposition. Alors qu'une explosion a eu lieu à environ 2 km de la ville, les insurgés ont fait usage de six pièces d'artillerie anti-aérienne. Par ailleurs, selon des témoins cités par Reuters, plusieurs véhicules militaires avançaient lundi matin vers Ras Lanouf.

10h00 : Au Royaume-Uni, l'échec d'une mission diplomatique envoyée par Londres en Libye pour tenter d'établir des contacts avec l'opposition est sévèrement étrillé par la presse. Dimanche, le ministre britannique des Affaires étrangères a reconnu qu'une «petite équipe diplomatique» avait été envoyée à Benzaghi mais avait «rencontré des problèmes». Selon l'opposition libyenne, les huit membres du groupe ont été arrêtés parce qu'ils étaient venus de manière non officielle et sans aucun accord préalable. Ils ont ensuite été libérés.

9h10 : Des habitants de Ras Lanouf, dans l'est du pays, ont quitté lundi matin ce port pétrolier stratégique tenue par l'opposition par crainte d'une attaque des pro-Kadhafi. Une dizaine de voitures ont été vues à la sortie de la ville se dirigeant vers Brega, une ville située plus à l'est et contrôlée par les opposants depuis la semaine dernière. Des insurgés chassés de la localité voisine de Ben Jawad s'étaient repliés à Ras Lanouf, ville tenue par les anti-Kadhafi depuis vendredi.

8h30 : Un nouveau bilan fait état de sept morts et 52 blessés à Ben Jawad dans les affrontements qui ont opposé dimanche pro et anti-Kadhafi. Les victimes sont des combattants volontaires, la plupart originaires de Benghazi. Le précédent bilan était de deux morts et plus de 30 blessés.

7h00 : Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse lundi matin dans les échanges électroniques en Asie, toujours soutenus par les troubles au Moyen-Orient, avec un baril du «light sweet crude» au-dessus des 105 dollars.

6h40 : Le colonel Mouammar Kadhafi accuse la France d'«ingérence» dans les affaires intérieures libyennes, dans une interview à la chaîne de télévision France 24. Interrogé sur le soutien de Paris au Conseil national libyen formé par les insurgés à Benghazi (est), le colonel Kadhafi s'est exclamé dans le style parfois incohérent qu'il adopte : «Ça fait rire, cette ingérence dans les affaires intérieures. Et si nous, nous nous ingérions dans les affaires de la Corse, de la Sardaigne ?»

 

Le Figaro.fr

Source du document: http://www.lefigaro.fr/international/2011/03/07/01003-20110307ARTFIG00330-le-colonel-kadhafi-accuse-la-france-d-ingerence.php

 

This content has been locked. You can no longer post any comment.

Quoi de neuf?

Des membres de l'UDPS organisent à Bruxelles  un conclave pour la mise en place d'un nouveau leadership en septembre 2015.
L'UDPS traverse depuis janvier 2013 une crise sérieuse de légitimité causée par la multiplication des Statuts et le dédoublement des structures consécutif aux nominations intempestives faites par le Président en...
Lire la suite
4 Commentaires
L'Incapacité de l'UDPS de règler les différends!
"Etienne Tshisekedi, le dernier grand artiste politique du symbole de la lutte contre la corruption et pour la mise en oeuvre d'un " Etat de Droit" sombre-t-il dans le sceptique mystique ambivalent des familles biologiques...
Lire la suite
3 Commentaires
Appel de la Base de l'UDPS pour barrer la route au déviationisme
A l’issue de plusieurs débats de fond, la Base de l'UDPS, de toutes les fédérations, tant de l'intérieur que de l'extérieur vient de faire une déclaration extrêmement importante pour l'avenir du parti. Cette...
Lire la suite
2 Commentaires
Les archives de "Quoi de neuf?"
 

Dernières informations

Point de presse de M. Valentin Mubake
Monsieur Valentin Mubake, le conseiller politique du Président Etienne Tshisekedi, a tenu un point de presse ce samedi 14 février 2014 à Kinshasa. Monsieur Valentin Mubake a abordé différentes questions préoccupantes...
Lire la suite
8 Commentaires
Mise au point de l'UDPS sur les concertations
Les concertations convoquées par Joseph Kabila pour la réconciliation nationale qui étaient initialement prévues pour le 4 septembre dernier ont été reportées au samedi 7 septembre. Par le biais de son Secrétaire...
Lire la suite
5 Commentaires
Les archives des informations nationales

Mini-conclave pour la mise en place d'un nouveau leadership de l'UDPS.
L'UDPS traverse depuis janvier 2013 une crise sérieuse de légitimité causée par la multiplication des Statuts et le dédoublement des structures consécutif aux nominations intempestives faites par le Président en...
Lire la suite
0 Commentaires
Les archives des informations internationales
 

Le site officiel du Président élu de la RDC

Visitez le site officiel du Président élu aux élections du 28 novembre 2011 en la RDC, le  Dr Etienne Tshisekedi wa Mulumba :

 

 

Devenir Membre

Identification



Podcast Feed



Follow us on Facebook


Blogs de nos organes de base

Fédérations au Congo (RD) Fédérations et Représentations à l'Exterieur
Bandundu
Bas-Fleuve
Bas-Uélé
Boma
Bukavu
Cataractes
Equateur
Funa
Goma
Haut-Katanga
Haut-Lomami
Haut-Uélé
Ituri
Kabinda
Kananga
Kasai
Kikwit
Kindu
Kisangani
Kolwezi
Kwango
Kwilu
Lualaba
Lubumbashi
Lukaya
Lukunga
Lulua
Maniema
Matadi
Mbuji-Mayi
Mongala
Mont-Amba
Mwene Ditu
Nord-Kivu
Nord-Ubangi
Plateaux
Sankuru
Sud-Kivu
Sud-Ubangi
Tanganyika
Tshangu
Tshilenge
Tshopo
Tshuapa

Afrique du Sud
Allemagne
Angola
Belgique-Luxembourg
Bénin
Canada
Congo (République du)
Etats-Unis
France
Gabon
Irlande (République d')
Italie
Norvège
Pays-Bas
Royaume-Uni

Suède-Danemark
Suisse